Comment rendre mon enfant (plus) vite propre ?

23-05-2017

L'apprentissage du petit pot est souvent une période frustrante. Rien ne vient sur le petit pot, mais cinq minutes plus tard, ... votre sol est à nouveau trempé.
Cet apprentissage de la propreté n'est pas simple. Ni pour l'enfant, ni pour ses parents. Comment aborder au mieux cet apprentissage ?
onsultez nos conseils spécial "petit pot", ils devraient déjà vous aider !

1 Choisis le bon moment.
Cela veut dire: pas une semaine avant que ton enfant commence l’école pour la première fois. Parce qu’alors ça devient un événement frustrant pour tout le monde.
D’autre part ça n’a aussi aucun sens de commencer trop tôt. Seulement à partir d’environ deux ans des tentatives pour devenir ‘propre’ sont sensée.
En plus, il est très important que ton enfant est prêt. Des signales peuvent être: avoir un propre lange après la sieste, venir raconter quand le lange est sale, être fasciné par tout ce qui est pipi ou caca.
Mais aussi quand ton enfant immite le comportement des soeurs ou frères plus âgés (‘aussi faire pipi’), veut faire tout lui-même ou est particulièrement fier de ce qu’il sait faire lui-même, peuvent signifier que le temps est mûr pour aller sur le petit pot.

 

2 Choisissez ensemble un petit pot chouette. 
Ce petit meuble en taille d’enfant est bien chouette et spéctaculaire. Allez dans le magasin ensemble pour choisir le petit pot et la couleur.  
Introduis l’idée du petit pot quelques semaines d’avance: explique ce que c’est et pourquoi ça sert,
emmène ton enfant quand tu vas à la toilette toi-même, lis un petit livre sur l’entraînement de propreté…

 

 

 

 

 

3 Et alors tu commences!
Enlève le lange et mets ton enfant sur le petit pot toutes les 60 minutes le premier jour. Fais-le pendant un week-end tranquille, sans excursions.
Stimule ton enfant de faire pipi, mais ne force rien. Tiens compte qu’il y aura beaucoup d’accidents les premiers jours – certains enfants l’ont toute de suite compris, pour d’autres ça prend un peu plus de temps.

4 Eviter autant que possible les langes pendant la journée
Les experts déconseillent l'usage des langes car ils absorbent directement l'urine, et l'enfant ne se rend pas compte qu'il a eu un "accident". Evidemment, pour les parents, les premiers trajets en voiture sans lange sont assez stressants, mais OXO Tot a une solution ingénieuse.
Grâce au Potty-On-The-Go, vous avez toujours un petit pot à portée de main. Dès l'annonce du signal depuis la banquette arrière ("faire pipi !"), vous pouvez réagir immédiatement et en deux temps trois mouvements, votre enfant est installé sur le pot, même pendant les déplacements. Fini les soucis sur l'accotement, fini les petits pieds trempés. Il suffit de placer Potty-on-the-go dans le coffre de la voiture, et vous êtes sauvé ! Et saviez-vous que l'astucieux Potty-on-the-go peut également servir de lunette de toilette amovible ? Fini les toilettes sales des stations-service pour les adorables petites fesses de votre trésor !

 

 

 

 

 

 

5 N’ insiste pas absolument au petit pot.
Certains enfants emploient le petit pot jusqu’à leur cinq ans, d’autres veulent toute de suite essayer la grande toilette. Tout est bien, mais rassure assez de confort. 


Cela veut dire: un réducteur de toilette (important pour la bonne position de ton enfant!) et un marchepied.
Le dot.pot est idéal: c’est un petit pot, réducteur de toilette et marchepied tout-en-un.
Il dure des années et des enfants aiment le monter et le démonter au moins autant que construire un tour de blocs de Duplo.
 

6 Sois gentil pour ton enfant...
Devenir propre nous semble tellement facile, mais pour ton enfant c’est vraiment toute une affaire. Il reçoit le contrôle d’ un procès qu’ avant se passait tout à fait spontanément.
Beaucoup d’enfants le trouvent par exemple difficile de ‘céder’ leur défécation – pour eux c’est leur propriété et ils ne veulent pas qu’on la dégorge.
especte cela (dégorge par exemple quand ton enfant ne le vois pas), récompense chaque pipi avec un ‘pouce’ ou un autocollant, etc. Montre ton appréciation.

7 ... et pour toi-même.
Oui, il est frustrant de mettre le tantième pantalon mouillé dans ta machine à laver. Réfléchis que devenir propre peut prendre un peu de temps et que des enfants – après d’être propre et quand la première ‘vague’ d’applaudissement est disparu – retombent souvent.
Mais il y aura bien un jour que ça marche vraiment et tu ne dois plus emmener un tas de pantalons de réserves.
Et alors, tu es de nouveau la maman la plus fière du monde J